Les derniers articles

Accepter le changement

Apprendre à accepter le changement.
J’avais encore une pensée magique. Que ça resterait stable. Mais j’ai compris.

Quand je serai grande…

Quand je serai grande, j’aimerais…Me rappeler les étés de fous riresMe rappeler des baignades à être aspergé dans’ faceMe rappeler des soirées en bonne compagnieMe rappeler des journées à me faire bronzerMe rappeler de la chaleur sur ma peau inculant mon ventreMe rappeler des souvenirs que j’ai créé à travers le temps. Quand je seraiLire la suite « Quand je serai grande… »

Réaliser et changer

Il m’a fallu des années et presque une vie entière pour réaliser. Réaliser que la culture des diètes et de la minceur est partout autour de soi…et même si bien camouflée qu’on pense que c’est normal. NON NON NON. Il a fallu que je tombe dans le plus extrême, à faire souffrir mon corps etLire la suite « Réaliser et changer »

Ton xmas body

On va s’le dire, on a passé à travers une c* d’année.  Et ton corps a probablement changé… peut-être que oui, peut-être que non… et j’aimerais te dire que ça ne devrait pas être important. Ton physique, ton apparence et ton image corporelle ne devraient pas être la chose la plus importante de ta vie…Lire la suite « Ton xmas body »

Varier son assiette

Varier son assiette, varier ses recettes, varier ses aliments. La variété, c’est la clé. As-tu déjà été de celles qui mangent toujours la même chose, à tous les repas et aux collations, du lundi au vendredi. Pour certaines, ça peut être une façon d’avoir une structure et je respecte ça. De mon côté, j’ai longtempsLire la suite « Varier son assiette »

Ton corps n’est pas le problème

Penser à sa nourriture 50% de sa journée, penser à son entraînement du matin et celui du soir 20% du temps, penser à son image corporelle 20% et le reste du 10%? Probablement le reste de ce qui navigue autour de soi.

Un anniversaire en calories.

Un anniversaire en calories. J’ai reçu un courriel pour me mentionner qu’il y a 7 ans, j’avais téléchargé une application pour compter mes calories. Le début… d’une problématique qui a pris de l’ampleur. Mais ça, je ne le savais pas à ce moment-là. Tellement  « d’outils » existent présentement pour t’aider à rendre ton corps plus petit,Lire la suite « Un anniversaire en calories. »

À toi, l’ado

À toi, qui saura se reconnaitre. Tu m’as écrit il y a quelques temps pour me dire que tu aimais me suivre, me lire et que je t’inspirais au quotidien. Un petit message, comme ça. Quelques mois plus tard, la semaine dernière en fait , tu m’as partagé une partie de ta vie, de tonLire la suite « À toi, l’ado »

Asummer son corps? Vraiment ?

Et je ne pense pas que ça serait réaliste de dire que le but ultime est de s’assumer et s’aimer à 100%. La perfection n’existe pas, de toute façon, aussi bien le savoir. Je crois être à 90% dans ma confiance et sur le fait que j’assume mon corps.

Mon corps est en vie

T’es-tu déjà demandé si tu vivais pleinement ta vie? Mais réellement là, pas en surface? Serais-tu capable de décrire ce qui te permet d’être en vie? Oui, ok , respirer est une raison mais est-ce qu’on peut aller plus en profondeur stp? Passes-tu des heures à être sur ton cell, scroller ton fil d’actualité etLire la suite « Mon corps est en vie »

Coupable

Une culpabilité comme un gros ballon qui ne cesse de se gonfler à tous les jours. Qui devient si gros, que je ne vois pas derrière, ni de chaque côté .

Faire le deuil de son physique.

J’ai dû faire l’un des plus grands deuils de ma vie, celui de dire au revoir à un physique, dire au revoir à la Jessica au physique que l’on qualifie de feu / inspirant / fit.

Ma vie n’est pas sur PAUSE. Ni un AVANT – APRÈS Covid.

On doit voir cette période comme étant notre nouvelle normalité. S’adapter à cette vie qui est la nôtre, pour une période indéterminée. Et pourquoi me dire que « ça va bien aller » et attendre que sa passe? Pourquoi ne pas mettre en place dès maintenant, ce que je peux faire pour relâcher ce trop-plein?

Quoi faire en quarantaine?

Cette fameuse quarantaine ! Et je ne parle pas de ton âge… je te parle de ce distanciation sociale que nous vivons avec le COVID-19. Oui, on est tanné d’en entendre parler, oui on s’inquiète, oui on capote dans nos têtes. L’anxiété t’a peut-être envahie depuis une semaine. Tu l’as peut-être vécue dès le départ,Lire la suite « Quoi faire en quarantaine? »

Garder son couple en santé en période de reconstruction

En période difficile, tout semble être comme une vague énorme qui n’en finit plus. On s’engouffre dans notre tête, nos émotions et nos sentiments. L’affaire… c’est que quand tu vis une période difficile, ta relation avec ton entourage (lire ici, ton partenaire) peut en prendre un coup. J’aimerais te dire qu’il y a une formuleLire la suite « Garder son couple en santé en période de reconstruction »

Ma montre de sport, mon dernier repère de contrôle.

J’ai enlevé ma montre de sport après 5ans. C’est difficile. Vraiment. Je ne pensais pas. Et j’ai pleuré, sa fait 2 semaines. Ma montre a toujours été une marque de résultats. Combien de fois je me suis entraînée. Combien de calories brûlées. Une moyenne par jour. Par semaine. Comment est mon sommeil. Biz Biz lèves-toi,Lire la suite « Ma montre de sport, mon dernier repère de contrôle. »

Maman s’excuse.

Maman s’excuse petit chaton. Du haut de tes 6 ans, tu commences à comprendre beaucoup de choses. On t’apprend à vivre tes émotions et à les nommer. Maman aussi apprend tranquillement à faire la même chose. Maman a quelqu’un qui lui parle dans sa tête, qui lui dit des choses méchantes sur elle-même, qui luiLire la suite « Maman s’excuse. »

Ta faute.

Tu as froid, vraiment froid. Ton énergie est si basse. Tu n’es même pas fonctionnelle finalement. Tu attends ton prochain repas avec impatience. Même si c’est sec, plate. Un petit 200 calories, enfin. Courage, quelques heures avant de retourner te coucher. Demain, tu auras un souper au restaurant avec tes amis. Tu vas te commanderLire la suite « Ta faute. »

Tu es grosse

Les mots, sa peut faire mal. Très mal. Et si cette phrase tu l’entends pendant des années?

Le jugement et la culpabilité alimentaire

Quand la culpabilité alimentaire devient un jugement externe. 2017. Une soirée de magasinage bien normale. C’est l’heure de souper… zut. Je n’ai pas pensé à apporter mon repas prévu dans ma journée « parfaitement contrôlée ». Je me dirige vers le « food court»… les odeurs des restaurants parviennent à moi. La salive me vient à la bouche.Lire la suite « Le jugement et la culpabilité alimentaire »

La fois où manger une fraise était la fin du monde

Ce n’était pas assez. L’obsession fait partie de mon trouble alimentaire. Lorsque j’ai débuté un plan alimentaire au début de ma ‘remise en forme’ il y a quelques années et que j’ai été conscientisé à la nourriture, aux groupes alimentaires et comment faire des meilleurs choix… j’ai perdu du poids. Oui. Plus les semaines avançaient,Lire la suite « La fois où manger une fraise était la fin du monde »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer